Un village dominé par des coseigneurs

 

 Le tableau ci-dessous va nous permettre de présenter clairement cette réalité seigneuriale, que nous développerons par la suite.

 

 

 

Coseigneurie n°1

(ancien château, derrière le château actuel, puis sur l'emplacement du château actuel) 

1381 : Pierre Milon, coseigneur d'Aubussargues.

1433 : Jean Milon, coseigneur d'Aubussargues.

1500 :  noble Jean  Milon, puis sa fille Sibylle Milon, qui l’apporte en dot à Jacques de Mancelle, seigneur de Dions et de Saint Angel. Elle décède en 1525. Les Mancelle sont parents avec la famille de Grimoard de Beauvoir du Roure.

 

1541 : Françoise de Mancelle, dame de Saint Angel apporte en dot la coseigneurie à Balthazard de Gianis, seigneur de la Roche et de Dions, viguier du Roi à Uzès.

 

1570 : Domergue de Gianis épouse Claude de Vergèze et apporte en dot la coseigneurie d'Aubussargues.

La famille de Vergèze est donc propriétaire des deux coseigneuries, jusqu’en 1676.

Elle réside au château jusqu’en 1804.

Le château actuel est construit sur un bâtiment érigé au début du XVII eme siècle. Il reste, de cette construction,  les voûtes en arète des pièces du rez- de- chaussée ainsi qu'une tour qui semble d'origine,fortement talutée,  comme l'atteste le cadastre napoléonien. Il a été totalement réaménagé entre 1860 et 1921, perdant ainsi son architecture provençale de style LOUIS XIII.

.img-0538-1.jpg

 

Fenêtre sous linteau droit monolithe supporté par des coussinets en quart-de-rond profilés d'un chanfrein. Une baie assez similaire est présente rue Paul Foussat, à Uzès. On peut la dater entre  la seconde moitié du XIIIe siècle et le  XIVe siècle. La rue du Temple traverse la cour de l'ancien bâtiment abandonné par les seigneurs au début du XVIIe siècle, lors de la construction du nouveau château.

 

 

 

Coseigneurie n°2. Maison noble.

( 1 rue de la Mairie)

1381 : Pierre Milon, coseigneur d'Aubussargues.

1433 : Jean Milon, coseigneur d'Aubussargues.

1472  : noble Jean  Milon, coseigneur d’Aubussargues. Lègue ses biens à son fils, noble Claude Milon.

1493 : noble Claude Milon,  seigneur de Masmolène, est coseigneur d'Aubussargues. 

1501 : noble Pierre Milon et Delphine Milon sont coseigneurs d'Aubussargues.

En 1504, un acte mentionne l’existence de Delphine Milon, dame d’Aubussargues, fille de Marguerittes de Barjac, sœur  de Delphine de BANE femme de noble Julien d'ARENES du lieu de Comps. Les Barjac sont seigneurs de  Bouquet et de Vacquières. 

Delphine Milon, a épousé, vers 1507, Louis de Joncherettes, seigneur de Clausonne, juge au sénéchal de Nîmes. Ils sont  coseigneurs d'Aubussargues.

 Leur fille Antonie de Joncherettes épouse  Jacques de Bozène de Sommières, seigneur du Caylar, Boucoiran, Aubais, Montmirat.

 Leur fils, M de Bozène vendra, en 1553, sa part de la coseigneurie d’Aubussargues, à Claude Vergèze, seigneur de Saint Hippolyte de Caton.      ( reste des parts des Milon).

Les Vergèze vont ensuite, récupérer par dot, en 1570, la coseigneurie n° 1 d’Aubussargues  et ils rachètent les derniers droits aux de Joncherettes, en 1607, devenant ainsi seuls seigneurs d’Aubussargues. 

Armoiries

Ecu  armorié avec monogramme du Christ IHS (du grec Jésus notre Sauveur), linteau de la cheminée,  datant de la fin du XV eme siècle.

Enfin, un dernier acte de 1591 montre qu'Etienne Morel, écuyer, coseigneur d'Aubussargues, neveu de noble  Jean Milon, héritier de sa mère Catherine Milon a toujours des droits seigneuriaux à Aubussargues. Il a épousé Claude de Jaussaud, fille de Jean, conseiller au parlement de Turin et d' Etiennette de Laudun, dame d'Aramon.

1676 : la maison noble est vendue par Madelaine de Gasc, veuve de M de Vergèze, seigneur d'Aubussargues à Antoine Nouet, propriétaire, maître cardeur. Ses descendants en sont toujours propriétaires.

 

7 votes. Moyenne 3.86 sur 5.

×