Généalogie famille de Vergèze

 

 

Généalogie de la famille de Vergèze  à Aubussargues

 

1/ Noble Jean de Vergèze, habitant de Vergèze vers 1490.

 

2/ Noble Antoine de Vergèze, écuyer, seigneur de Saint Hyppolyte de Caton, épouse en 1516, Antonie de Mandagout, puis Raymonde Bermond.

 

3/ Noble Claude  de Vergèze, coseigneur d’Aubussargues.    ( coseigneurie qu’il acheta en 1576 à la famille de Jausserand).

 

Il épouse :

en  1555, Isabelle du Roy

en 1559, Isabeau de Belcastel de Montvaillant

en 1570, Domergue de Joannis, qui lui apporte en dot une partie de la seigneurie d’Aubussargues .

 

4/ Noble Nicolas de Vergèze, coseigneur puis seigneur d’Aubussargues, maître de camp d’un régiment du duc de Rohan. Protestant, il prend le fort de Sainte Anastasie. Il épouse en  1604, Jeanne des Pierres.

 

5/ Noble Jean de Vergèze, seigneur d’Aubussargues, maintenu dans sa noblesse en 1669. Il épouse en  1638 Bonne de Barjac.

 

6/ Noble Jacques de Vergèze, seigneur d’Aubussargues,  lieutenant, passe en Brandebourg après la révocation de l’édit de Nantes, en 1685, puis à Dublin où il devient lieutenant général des troupes royales.

Il avait épousé Madelaine de Gasc. Elle vend la coseigneurie d’Aubussargues à la famille Nouet pour financer l’établissement de sa famille en Irlande.

 

 

7/ Noble Jacques de Vergèze, seigneur d’Aubussargues, épouse en 1701, Gilette de  Borelly de Roqueservière.

 

8/ Noble Simon Scipion de Vergèze, seigneur d’Aubussargues, épouse en 1735 Catherine Chambon, (château de la Rouvière).

 

9/ Pierre Simon de Vergèze, seigneur d’Aubussargues, d’Aigaliers, de  Massargues, de Cassagnoles, de Montaren, de Rocheblave.  Il épouse en 1773 Marguerittes d’Ardouin.  Sans en fants  leurs biens passent en 1804 à leurs neveux et nièces : Boileau de Castelnau.

19 votes. Moyenne 3.37 sur 5.