Aubussargues (1940-1944)

 

Mme Monossohn d'Estainville.

De confession juive, elle se réfugie à Aubussargues dans les années 1941-1944.

Elle fréquente à Paris la société lettrée de la capitale. Le duc de Lévis Mirepoix ,

membre de l'Académie Française,  lui a dedicassé son livre " Montségur", en 1941.

Voici le document :

Avec la présence des Allemands à Aubussargues, qui avaient réquisitionné le château d'André, et fait fusiller un groupe d'hommes

pour avoir allumé un feu au lavoir municipal, elle est contrainte de quitter le village, confiant à la famille Nouet,quelques effets personnels dont cette photo.

On perd alors sa trace. A t-elle été arrêtée, déportée ?

 L'état actuel de nos recherches ne nous permet pas de répondre.

7 votes. Moyenne 3.29 sur 5.

×